30 novembre 2006

BLOG CITOYEN

Les élections présidentielles approchent qui vont réorienter durablement la politique de la France et je tente de faire un bilan des enjeux. La presse s’est largement fait écho ces derniers mois d’un supposé “déclin de la France”. Si ce déclin existe, nous sommes peut-être encore en mesure de l’enrayer. Il est vrai que les finances publiques sont arrivées à un point de déséquilibre catastrophique. Mais ce qui est pire est qu’on a vu se créer un fossé entre les électeurs et les politiques. Cette méfiance envers les institutions... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 12:35 - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 novembre 2006

BRUITS DE MEURTRES (une méthode pratique de réalisme et de compassion)

    I'm looking and I'm dreaming for the first time    I'm inside and I'm outside at the same time    And everything is real    Do I like the way I feel?    When the world crashes in into my living room    Television man made me what I am    People like to put the television down    But we are just good friends    (I'm a) television man    Talking Heads Television Man Nous voici donc de nouveau devant nos écran, parcourant des... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 23:23 - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 novembre 2006

MATIÈRES PREMIÈRES, CORPS DÉTACHÉS (avec instructions de montage)

La logique économique pure conduit au cannibalisme.Ernst Jünger Vous partez en voyage dans un avion de ligne. Vous vous présentez dans un aéroport, au comptoir d’enregistrement. Après une attente patiente on vérifie votre identité, votre passeport et votre billet. Si ces documents sont assez convaincants, on admettra que vous êtes vous, celui qui figure sur la liste. Vos bagages estampillés sont engloutis par un tapis roulant comme une longue langue sombre, et disparaissent  dans des intestins mécaniques inconnus au long... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 22:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 novembre 2006

SAUVONS LA PLANÈTE

L'idée est dans l'air et elle est somme toute assez séduisante. C’est décidé. Je m’y mets aussi. Il faut faire des efforts. Il n’est peut-être pas trop tard. Par où commencer ? le papier recyclé ? les noix de lavage indiennes ? les fruits bio ? les caleçons de chanvre ? le chauffage solaire ? Naturellement je vais chercher des conseils sur Internet où ils foisonnent. J’apprends par exemple que je peux recycler de vieux vêtements, ou encore prendre l’habitude de les conserver dans un placard (dans lequel je devrai à grand peine... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 21:47 - Commentaires [11] - Permalien [#]
05 novembre 2006

LES YEUX BLEUS DE MA GRAND-MÈRE (quelques souvenirs d’enfance, et d’un peu après)

Un jour mon père m’appela pour me dire que ma grand-mère était morte. “Maman est morte” me dit-il, et je crus sur le coup qu’il parlait de ma mère. Ma grand-mère voulait mourir depuis déjà longtemps. “J’en ai assez Pablo, me disait-elle, je veux m’en aller”. Elle était encore en bonne santé et ainsi mourut-elle, sans qu’aucun médecin pût attribuer sa mort à une pathologie particulière comme ils aiment à le faire tant le mot “mort” leur est insupportable. Depuis des années elle maigrissait, se recroquevillait. Chaque fois que je... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 11:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 novembre 2006

UN PEU D’AMOUR (que diable!)

Foin de pamphlets et diatribes, la vie n’est pas si noire et ce blog non plus : Il serait plutôt gris anthracite. Ou ardoise. Avec des reflets bleutés. Redonnons un peu d’optimisme donc, quelques touches claires, de l’amour en un mot. J’ai assisté récemment à une scène charmante. Devant l’entrée d’un cinéma porno. Il est situé à quelques mètres de chez moi, pas très loin du carmel dont j’ai déjà parlé (j’aime de plus en plus mettre des liens dans le texte ; je songe pour noël à écrire un texte vert sapin, pleins de liens rouges... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 16:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 octobre 2006

CHARITÉ AUTOMNE-HIVER 2006-07

Quand j’étais enfant, dans les bonnes maisons bourgeoises comme la mienne, on recevait le catalogue automne-hiver de la Redoute et l’on envoyait à Noël des cartes de voeux de l’Unicef. On en recevait également, ainsi que des reproductions de natures mortes peintes avec les pieds par des manchots, qui défiguraient la cheminée du salon, gaillardement alignées jusqu’à la fin du mois de janvier. Le calendrier des postes et celui des éboueurs se voyaient relégués à la cuisine de par leur fonction utilitaire. Je n’ai pas feuilleté de... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 14:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 octobre 2006

NATURE ET CULTURE SONT DANS UN BATEAU

Nature tombe à l’eau. Culture également. Le bateau coule. Bon débarras. On va peut-être y voir plus clair. Ce brouet philosophique dont on nous gave depuis plus de deux siècles fut concocté avec des ingrédients ramenés des mers du sud qui s’étaient manifestement avariés pendant le voyage. Quelques frégates européennes ayant abordé des îles du Pacifique sud dont les habitants vivaient plus ou moins nus et cueillaient les fruits dans des arbres (sans qu’il fut précisé si un serpent s’y cachait), les passagers déclarèrent... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 16:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 octobre 2006

LE DIALOGUE DES CULTURES

Cette tarte à la crème que des pacifistes exaltés nous écrasent régulièrement sur le visage commence à devenir sérieusement aigre. Sous prétexte que, depuis quelques siècles, certains représentants de certaine culture (devinez laquelle!), arrivés au bord du fossé qui les séparait de la culture d’à-côté, se sont cru permis voire obligés d’y disposer des mortiers de 12 mm pour pilonner ceux d’en face, on nous dit aujourd’hui que le dit-fossé devra être comblé pour que nous puissions nous précipiter sur l’autre bord y récolter force... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 01:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 octobre 2006

EN FEUILLETANT LES PENSÉES DE PASCAL

J’ai eu récemment l’occasion, par les hasards tortueux de rangements domestiques qui firent réapparaitre cet ouvrage oublié dans les rayonnages les plus lointains de ma bibliothèque, de me replonger dans Pascal, ce monstre imposant d’austérité janséniste et de rigueur stylistique, que nos professeurs de philosophie nous présentaient comme un grand philosophe tragique dans sa description de la condition humaine voire, pour les plus illuminés d’entre eux, comme un théologien (mais ces malheureux qui inculquent pèle-mèle Saint-Thomas... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 13:36 - - Commentaires [15] - Permalien [#]