15 septembre 2006

DÉPÊCHE DU FRONT SUD

Les rapports du colonel Hottington nous signalent une résistance acharnée de l'oberstrumbannführer von Graz et ses SS fanatiques (on les aura, garçons, ces salauds!). La prise de la cote 218, en particulier, a causé de lourdes pertes à la section de transmission du lieutenant Murphy dont les hommes ont fait preuve d'un grand héroïsme en arrachant à l'ennemi un pistolet à eau en plastique fuchsia fluorescent à réservoir de 350 ml et double pression de sortie. Le colonel Hottington nous signale que les transmissions... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 14:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 septembre 2006

JOYEUX ANNIVERSAIRE OUSSAMA

Il semble que depuis ce matin tout le monde ait cela en tête et revive les évènements comme les chrétiens revivent la passion du Sauveur pendant la semaine sainte (ou tout du moins sont sensés le faire). Faites l’expérience : téléphonez à n’importe qui sous un prétexte quelconque et demandez-lui : “quel jour on est?”. Vous verrez qu’après qu’il aura répondu “le 11 septembre” il y aura un instant de malaise. Cette date se transforme peu à peu en célébration de l’événement fondateur de l’Ère Nouvelle, comme la mort du Christ fonde le... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 13:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2006

LE MARCHÉ AUX ESCLAVES

Il se trouve sur la place de la gare. Dans un petit bourg tranquille du nord où les maisons sont gaies, soignées, et les habitants accueillants. Alentour s'étendent des plaines couvertes de vergers et de cultures potagères. Potagères, le mot est faible : il s’agit bien plutôt de production intensive. La place de la gare est toute petite : les maisons qui la bordent forment une semi-circonférence, la petite gare coquette et ses voies tracent le diamètre qui la ferme. Deux rues en rayonnent. De l’autre côté des rails il y a des champs,... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2006

VOUS ÊTES PRÊTS LES ENFANTS ?

Vous n’avez rien oublié ? Vous avez pris les bouées ? le lapin rose en plastique qui couine quand on appuie sur son nombril? les rubik’s cube ? la game boy ? les devoirs de vacances ? non ? pas les devoirs de vacances ? Je comprends ça. On leur a donné leur Nautamine ? Bon, alors on y va. Aldebert, arrête de faire enrager ta soeur.Scholastique, rend ce livre à ton frère. Ne commencez pas maintenant. On n’arrivera jamais si vous vous chamaillez constamment. Voilà, c’est parti. On va voir si cette année j’arrive enfin à sortir... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 23:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 juillet 2006

DES NONNES, DES TAMOULES ET DES CHIENS QUI FONT OUI OUI

Près de chez moi se trouve un couvent de carmélites curieusement implanté au milieu d’un quartier commerçant à l’activité frénétique : ça n’est pas là qu’on s’attendrait à trouver des nonnes vouées à la contemplation.La façade est en brique, d’un style anodin des années 30 et n’était la sonnette au côté d’une discrète porte de bois sombre qui indique sobrement “couvent”, rien ne laisserait soupçonner de l’extérieur la présence d’une communauté monastique. Peut-être les grandes villes sont-elles à nos temps ce que les déserts d’Égypte... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 juillet 2006

PANNE SÈCHE AU BORD DE LA MARE

Je vous fais le coup de la panne. Il fallait que ça arrive un jour ou l’autre. En général j’arrive toujours à trouver le temps et l’énergie pour concocter un billet, même court, rapidement, sur un coin de table, pendant que les pâtes cuisent ou que ma compagne regarde le journal télévisé.Mais aujourd’hui rien.  Ça doit être la chaleur : l’air est pesant, le ventilateur arrive à peine à le remuer et le bourdonnement de son moteur achève de nous avachir. J’ai donc cherché l’inspiration. Dans la blogosphère (quelle idée!).... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 09:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juillet 2006

FLUX MIGRATOIRES

C’est un petit square dans un quartier aisé : tout autour sont des immeubles chics et propres gardés par des concierges sourcilleux. Les voitures en stationnement, les boutiques qui vendent des vêtements et des meubles d’un goût irréprochable, tout y exprime la satisfaction d’avoir « fait sa place » et atteint grâce au travail et une bonne apréhension des tendances du moment, une confortable aisance. Dans le square, des enfants dont les vêtements sont choisis pour s’accorder parfaitement à la voiture, c’est à dire à leur... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 juillet 2006

LE MILLENIUM DES CRAPULES (notes sur une vaste escroquerie)

Vous l’aurez peut-être remarqué, on trouve dans les discours utilisés par l'Occident pour justifier sa domination sur la planète un fond messianique qui nous présente cette domination comme une espèce d’inévitable accomplissement de l’Histoire. Non seulement les Occidentaux continuent de trouver leur "civilisation" supérieure à toute autre, mais ils sont aussi convaincus de la nécessité de la répandre par toute la terre pour que l’humanité parvienne à ses fins dernières. Il y a là un blasphème dont on n’a peut-être... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 juillet 2006

TROIS DÉMÉNAGEURS, UNE VALISE ET UN CAMION (une histoire sans morale évidente)

Ils arrivèrent au petit matin. Les deux plus grands portaient des caisses en carton encore pliées et le troisième, plus freluquet, un sac rempli de rouleaux d’adhésif marron.Comme des prestidigitateurs qui font disparaître leur assistante vêtue d’un justaucorps à paillettes dans une de ces boîtes de bois peintes faites de panneaux montés sur charnières qui se plient et déplient avec des «clac» sonores, ils commencèrent à déplier les caisses et à faire disparaître toutes nos affaires.Implacablement, avec des gestes sûrs, ils... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 juillet 2006

LA MORT DE LUPE VÉLEZ

Elle s’appelait María de Guadalupe Villalobos y Vélez : un nom si beau qu’elle n’eut même pas besoin de chercher un pseudonyme pour percer à Hollywood dans les années 20 à 40. Elle était née vers 1908 à San Luis Potosí, au nord-est de Mexico. Sa mère était chanteuse d’Opéra selon certaines sources, putain selon d’autres. Vues les mœurs pas seulement mexicaines de l’époque, la frontière entre les deux métiers serait sans doute difficile à établir. Son père était colonel. N’allez pas pour autant imaginer le rejeton ... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]