17 octobre 2007

INTERLUDE PARANOÏAQUE

L’obsession des médias occidentaux pour l’Islam (qui va évidemment de pair avec une ignorance à peu près totale du sujet et de sa complexité) et la peur panique qui en découle (et se généralise insidieusement dans tous les milieux) de tout ce qui est ou parait musulman, me fait me demander très sérieusement si ce sentiment n’est pas exactement similaire à celui que l’Allemand moyen, grâce à une propagande patiente et méthodique, pouvait éprouver au début des années 30 envers les Juifs.
Posté par Pabl o à 14:49 - Commentaires [13] - Permalien [#]

25 septembre 2007

DU ZEN ET DE LA CONSULTATION DE WIKIPEDIA (un billet constellé de liens bleus)

Je lui dirai les mots bleus Les mots qu'on dit avec les yeux Parler me semble ridicule Je m'élance et puis je reculeParoles: Jean-Michel Jarre. Musique: Christophe © Francis Dreyfus Ce que je préfère de Wikipedia c’est le bouton “un article au hasard” situé en haut à gauche de la page d’accueil.Avez-vous, vous aussi, dans votre enfance, connu les délices de l’encyclopédie familiale que l’on feuillette blotti dans un fauteuil du salon en croquant du chocolat aux noisettes (tome 13, Ouagadougou-quantification) ? Et bien avec... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 10:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
14 septembre 2007

SO WHAT ?

Le ciel et la terre n'ont point d'affection particulière.Ils regardent toutes les créatures comme le chien2 de paille (du sacrifice).Le saint homme n'a point d'affection particulière ;il regarde tout le peuple comme le chien de paille (du sacrifice).Tao te KingCh. 5, traduction de Stanislas JulienCertains blogs se font dernièrement l’écho d’un appel de M. Robert Ménard de Reporters sans Frontières, que je confonds toujours avec M. Bob Denard de Mercenaires sans fontières, à moins qu’il ne s’agisse encore d’autres parmi les dizaines de... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 18:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 septembre 2007

LE BÉLIER PAR LES CORNES (bonnes résolutions de saison)

L’automne arrive. les signes, en effet, ne trompent pas : les hirondelles s’en vont et Ben Laden revient. Pour célébrer son anniversaire. Y a-t-il un lien de cause à effet entre l’arrivée de l’un et le départ des autres? Je suis tenté de le croire. Surmontées successivement les semaines d’inactivités et les divers troubles psychologiques et comportementaux consécutifs à l’agitation du mois de septembre, écartées enfin les interrogations pertinentes mais mal venues sur l’opportunité de la dite agitation (Aldebert et Polycarpe... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 19:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 juin 2007

NOTE DE SERVICE

Nos visiteurs les plus sagaces l'auront audacieusement déduit : ce blog est en sommeil. La cause en est la suractivité présente de son auteur à qui il arrive, de fait, d'avoir autre chose à foutre que de débiter des inepties en hacheté et melle. Tant les passants que les habitués sont donc priés : - de bien vouloir nous excuser - de se  reporter aux archives lesquelles, après un an d'existence, présentent un assortiment varié et de qualité, tant de billets que de commentaires judicieux et même parfois brillants. ... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 09:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 mai 2007

ANTONIO PART EN VADROUILLE (un fait divers plutôt burlesque)

Antonio en vadrouille nocturne s’est fait arrêter par la police sur l’autoroute qui contourne la ville par le nord et que les lampadaires alignés sur son côté font macérer dans une brume orange. La ville n’est pas très jolie au fond d’une rade si profonde qu’on n’y voit jamais l’océan se fondre avec l’horizon mais plutôt les extrémités tentaculaire du chenal d’accès qui s'étendent jusqu’au pied des reliefs couverts de forêts. Elle fut longtemps port militaire. Il reste un arsenal dans les bassins duquel croupissent deux frégates... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 14:11 - Commentaires [8] - Permalien [#]

07 mai 2007

INTERLUDE

Ce qu'il y a d'émouvant dans les tentatives de "mettre fin au déclin" d'une civilisation, c'est qu'on se rend compte, à étudier les précédents que nous offre l'Histoire, que ces tentatives ne sont jamais qu'une étape supplémentaire du déclin en question.
Posté par Pabl o à 13:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 avril 2007

FEUX D'ARTIFICE SUR LA CORNICHE

J’aime beaucoup Casablanca. Cette ville ne ressemble à rien. La medina n’a rien d’une medina. C’est un amas de rues et de vieilles bicoques crasseuses, pas émouvantes, pas typiques, pas arabes, rien. La nouvelle medina, en revanche, ressemble bel et bien à une medina. Sauf que ce n’est pas une medina mais un décor construit par les français, une fausse medina, du carton-pâte. Medinaland. Autour de la vieille medina, on trouve des avenues avec de beaux immeubles modern’ style et art-déco que des architectes venaient construire... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 23:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avril 2007

DES ANNÉES DE PLOMB ET DEUX DÉCENNIES DE RANCUNE

On nous apprend la libération après vingt-quatre ans de détention (ce qui n’est pas négligeable) de Brigitte Mohnhaupt, ancien membre de la bande à Baader. Cette femme a maintenant cinquante-sept ans ce qui signifie qu’elle entré en prison à trente trois ans. Autant dire qu’elle aura passé toute sa vie d’adulte en cellule ce qui est une façon assez sûre de la foutre en l’air (comme on dit vulgairement). Quel âge aviez-vous, il y a vingt-quatre ans ? Vous rappelez-vous tout ce que vous avez fait depuis ? Les gens que vous avez aimé ou... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 19:51 - Commentaires [20] - Permalien [#]
12 mars 2007

QUELQUES NOTES SUR L’ABBÉ PIERRE

“Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguillequ’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.”Luc 18, 25“Salauds de pauvres !”Marcel Aymé L’abbé Pierre disparu, les hommages multipliés puis disparus de même, il nous reste une image soigneusement et consciemment stéréotypée que d’aucun voient déjà, j’en suis sûr, sur les vitraux d’églises d’ici un siècle ou deux. Les étudiants en histoire de l’art apprendront à les décrypter : celui qui coupe sa cape en deux avec une épée c’est saint Martin, celui qui porte un... [Lire la suite]
Posté par Pabl o à 13:14 - Commentaires [56] - Permalien [#]